Overview

Conseil à court terme, basé à Brazzaville, République du Congo

Membre de l’équipe Geo-Enabling for Monitoring and Supervision (GEMS)

-Maîtrise du français et de l’anglais ainsi que des compétences SIG avancées requises-

A.  Contexte : Contexte opérationnel dans les États fragiles et touchés par un conflit (FCS)

La fragilité, les conflits et la violence (FCV) ont un impact sur la vie de plus d’un quart de la population mondiale. La fragilité, les conflits violents et la pauvreté sont sans aucun doute liés, car la violence à grande échelle peut entraver le développement et déstabiliser des pays et des régions entières. Environ 60 pour cent des personnes extrêmement pauvres dans le monde doivent vivre dans les contextes de FCV d’ici 2030. Relever le défi des FCV et atteindre les populations est donc une priorité stratégique pour le Groupe de la Banque mondiale (GBM) et une nécessité d’atteindre le double objectif d’éradiquer l’extrême pauvreté et de favoriser une prospérité partagée.**

L’accès limité dans les contextes FCV empêche la Banque mondiale de servir certaines personnes qui en ont plus besoin. La fragilité et les conflits violents ne conduisent pas seulement à la destruction, au déplacement et à la privation, mais entraînent également souvent des contraintes d’accès sur le terrain, pour des raisons liées à la sécurité et à la logistique. Le manque d’accès physique et de connaissances sur les dynamiques et les besoins spécifiques dans les contextes FCV inhibe l’engagement opérationnel, précisément dans certains domaines où les interventions de développement sont les plus urgentes. Cela peut limiter la capacité du Groupe de la Banque mondiale à honorer efficacement ses engagements importants IDA-18 dans des contextes fragiles pour atteindre les populations les plus nécessiteuses et, ainsi, lutter efficacement contre la pauvreté et la marginalisation.

Pour toucher les plus vulnérables, il faut avoir les yeux sur le sol là où on ne peut pas toujours avoir les pieds sur terre. Alors que le GBM s’oriente vers une approche fondée sur les risques pour les FCV, l’utilisation systématique des technologies de l’information et de la communication (TIC) sera cruciale tout au long de la chaîne des risques, de la préparation et de la prévention au relèvement et à la reconstruction. Compte tenu notamment de l’allocation importante des ressources de l’IDA aux contextes FCV, il existe une demande urgente de la part des clients ainsi que des pratiques mondiales du GBM (GP) et des unités de gestion des pays (CMU) pour des méthodes et des outils qui améliorent la transparence, l’efficacité et l’ La méthodologie Geo-Enabling for Monitoring and Supervision (GEMS) a été développée en réponse à cette demande, dans le but de fournir aux équipes de projet, aux agences clientes et aux organisations partenaires un rapide à des informations de terrain inestimables provenant de zones qui ne peuvent pas être visités régulièrement.

B. Les  TIC pour l’efficacité opérationnelle dans les contextes FCV et l’Initiative GEMS

Le principal pilier du soutien aux TIC fourni par le groupe FCV consiste à développer systématiquement l’initiative GEMS dans les États fragiles, afin de géo-activer les opérations de supervision de projet à distance, de S&E et de suivi par des tiers.

Objectif de développement :  La méthode GEMS permet aux équipes de projet d’utiliser des outils open source pour la collecte sur le terrain de données numériques structurées qui alimentent automatiquement un système de S&E centralisé. Les données intégrées peuvent inclure tout type d’indicateurs, base des formulaires sur mesure ; photos, sons, vidéos ; horodatages; et les coordonnées GPS qui permettent une géo-cartographie automatisée des informations. L’utilisation systématique de ces outils permet aux opérations d’améliorer la transparence et la précision du S&E et d’établir la responsabilité du suivi par les tiers (TPM). De plus, la méthode GEMS fournit aux GP et aux CMU du GBM une plate-forme pour la supervision à distance, la surveillance des garanties en temps réel et la cartographie du portefeuille pour la coordination entre les projets et les partenaires.

Focus de la méthode GEMS :  Le cœur de la méthodologie GEMS est une formation interactive en présentiel ou en ligne avec 2 objectifs principaux :**

a)  Renforcer les capacités de S&E parmi les agences gouvernementales, les équipes de travail du GBM et les équipes de pays  pour utiliser la méthodologie GEMS de manière indépendante et durable, adaptée aux besoins spécifiques de leurs projets.

b) Mettre en œuvre la méthode systématiquement sur l’ensemble du portefeuille , pour permettre une supervision et une coordination en temps réel des opérations via une plateforme centralisée qui met toutes les données de terrain sur une carte interactive.

Après la formation, chaque participant doit avoir acquis les compétences nécessaires pour utiliser les outils et les méthodes de manière indépendante au profit du système de S&E du portefeuille et des besoins de supervision. De plus, les équipes pays auront accès à une plate-forme numérique centrale pour suivre le portefeuille en temps quasi réel.

En 2020 et 2021, la plupart des équipes de projet en République du Congo ont participé à une formation de renforcement des capacités géographiques et une plateforme centrale de supervision du portefeuille devra être mise en place avec leur collaboration.

Utilisation de GEMS pour la réponse COVID-19 : Pendant la réponse COVID-19, GEMS peut être utilisé pour le suivi opérationnel et la supervision à distance des projets financés par le GBM pendant la préparation et la mise en œuvre, y compris pour :

· Création/enrichissement de plateformes numériques de suivi de portefeuille/projet pour les opérations d’intervention.

· Géo-cartographie structurée et enregistrement des données de base sur l’infrastructure de service existante.

· Suivi des indicateurs opérationnels à travers les composantes, les projets et les programmes.

· Supervision à distance des activités (par exemple construction d’infrastructures, formation du personnel de santé, etc.)

· Suivi en temps réel de la livraison de l’équipement médical (par exemple via un système d’enregistrement de codes à barres).

· Suivi des activités de protection sociale (ex. LIPW/THIMO, soutien psychosocial, etc.).

· Suivi en temps réel du respect des sauvegardes environnementales et sociales / FSE.

· Engagement des bénéficiaires ou de plusieurs parties prenantes (par exemple, sondages de perception ou de rétroaction, etc.).

C. Objectif et étendue des travaux : tirer parti des TIC pour améliorer le S&E, la supervision et l’engagement des citoyens

Le Groupe FCV est à la recherche d’un consultant à court terme (STC) pour rejoindre l’équipe GEMS. Le consultant sera basé à Brazzaville, en République du Congo et entièrement intégré à l’équipe GEMS, au sein du Groupe Fragilité, Conflit et Violence de la Banque mondiale. Le consultant travaillera sous la direction du GEMS TTL et en coordination très étroite avec le bureau de pays. **

L’objectif de la consultation sera de soutenir l’équipe dans la mise en œuvre systématique de la méthodologie GEMS dans l’ensemble du portefeuille du GBM en République du Congo. De plus, le consultant sera responsable du suivi régulier de l’engagement et du soutien technique aux clients, au besoin. Il/elle gère l’administration de la cartographie du portefeuille avec les points focaux GEMS du bureau de la Banque mondiale de Brazzaville, en République du Congo. Cela peut inclure la prestation d’une formation au renforcement des capacités GEMS pour les CEP, les équipes de projet du GBM, les spécialistes des garanties et de la passation des marchés et des partenaires sélectionnés. En outre, cela peut inclure l’examen et la contribution aux documents de projet, tels que les documents d’évaluation de projet (PAD), les cadres de S&E, les termes de référence, etc. et tous les documents nécessaires au déploiement complet de la méthode GEMS dans un projet, un secteur ou une administration.

Un accent complémentaire sera mis sur l’élaboration de directives de formation, de protocoles et de plates-formes techniques, pour la systématisation et la mise à l’échelle du soutien GEMS à travers les clients du Congo. Le consultant soutiendra l’équipe dans (1) le déploiement d’un module d’apprentissage standard sur la méthodologie GEMS ; (2) développer et gérer des plates-formes de surveillance spatiale rentables sur lesquelles les données du projet peuvent être géo-cartographiées et liées à des informations contextuelles ; et (3) établir des normes et des lignes directrices internes pour la mise en œuvre durable de la méthode GEMS et sa mise à l’échelle progressive dans les pays clients.

Le consultant soutiendra également l’ agenda plus large de l’ ICT4FCV et du développement territorial.À cet égard, le consultant travaillera avec l’équipe GEMS et la CMU pour explorer et appliquer des outils et procédures TIC complémentaires adaptés au terrain afin d’améliorer le ciblage spatial, l’efficacité et la responsabilité de l’engagement opérationnel. Les approches basées sur les TIC qui seront explorées comprennent entre autres (a) l’utilisation de réseaux mobiles et de systèmes basés sur SMS pour l’engagement des citoyens, la rétroaction des bénéficiaires et les mécanismes de règlement des plaintes ; (b) tirer parti des « mégadonnées », des enregistrements des détails des appels et d’autres sources de données pour des tâches de suivi complémentaires, y compris un rapport trimestriel informant l’équipe de soutien à la mise en œuvre du Congo (IST) et la CMU des lacunes et des actions nécessaires pour disposer d’une carte géographique complète du portefeuille; et (c) s’appuyer sur des données géospatiales, y compris l’observation de la Terre par satellite et la télédétection par drones et la technologie des capteurs pour les évaluations initiales et les activités de supervision. La liste ci-dessus n’est pas exhaustive et peut être étendue au cours de la mise en œuvre de l’activité.

D. Livrables

Le STC sélectionné sera responsable des principaux livrables suivants :

· Offrir des formations de renforcement des capacités GEMS aux équipes de projet, aux unités de mise en œuvre du projet client et à certains partenaires de la CMU.

· Former le personnel de la Banque mondiale à la méthode GEMS (approche former les formateurs).

· Soutenir l’application durable de la méthode GEMS à travers le portefeuille de la CMU et s’assurer que progressivement tous les projets sont intégrés dans le système.

· Soutenir les tâches de back-office nécessaires à l’application systématique de la méthode GEMS dans l’ensemble du portefeuille du GBM.

· Fournir un soutien de suivi aux clients , à la CMU et aux équipes de projet pour s’assurer que le système est exploité de manière durable**.**

· Examiner ou soutenir la numérisation des questionnaires et des méthodes de collecte de données pour des clients et des projets spécifiques.

· Explorer les options de collaboration sur l’échange et l’analyse de données avec les partenaires .

· Produire du matériel d’orientation pratique et utiliser des outils et des procédures TIC complémentaires adaptés au terrain pour un engagement opérationnel dans des contextes de FCV.

· Soutenir la préparation d’une note d’information mensuelle sur la mise en œuvre du GEMS dans l’ensemble du portefeuille du pays.

E. Critères de sélection

Le candidat idéal aura une expertise principale en S&E, FCV, SIG, TIC et systèmes de collecte de données numériques ainsi qu’une compréhension approfondie des opérations, politiques et procédures de la Banque mondiale. Il / elle sera familiarisé avec les façons dont la technologie peut être appliquée pour suivre les projets et autres dynamiques sur le terrain et répondra aux critères de sélection suivants :

une. Maîtrise en (i) ingénierie, géographie ou informatique ; ou (ii) l’économie, les études de développement, les relations internationales, les politiques publiques ou un domaine connexe. Dans les deux cas, une expérience spécifique dans l’utilisation des TIC pour renforcer l’efficacité du développement sera cruciale.**

b. Au moins 5 ans d’expérience dans les questions liées au S&E, aux TIC, à l’analyse géospatiale ou au travail de développement/humanitaire , avec une démonstration claire de la capacité à appliquer les technologies pour résoudre les défis des interventions de développement/humanitaire .**

c. Connaissance des systèmes de S&E, en particulier lorsqu’ils s’appliquent à des contextes fragiles, démontrée par l’expérience sur le terrain.**

ré. Compétences SIG avancées et expérience avérée des données et de l’analyse géospatiales (via ArcMap, QGIS, R et/ou Python)**

e. Capacité à gérer des bases de données et une suite de grands ensembles de données.

F. Expérience avérée dans l’utilisation d’outils de collecte de données mobiles, tels que KoBoToolbox, ONA, SurveyCTO, SurveySolutions, etc.

g. Une expérience de travail avec les données d’enquêtes/recensements/entreprises auprès des ménages est un plus. **

h. La connaissance des politiques opérationnelles et des pratiques commerciales de la Banque est un plus.**

je. Initiative démontrée, compétences en leadership, innovation et recherche de résultats, y compris la capacité d’entreprendre une diversité de tâches dans un environnement exigeant et en évolution rapide dans des délais courts.**

j. Excellentes compétences en communication , avec une capacité d’adaptation à un public opérationnel, mais pas nécessairement connaisseur des questions TIC.**

k. Maîtrise du français, permettant au consultant de mener des formations techniques interactives avec les clients et de produire des résultats écrits de haute qualité en français.**

l. Une bonne connaissance de la langue anglaise est requise.**

m. Compétences avancées dans les applications MS Office, en particulier Excel et PowerPoint.**

n.m. Excellentes compétences en gestion de flux de travail et attitude proactive.**

o. Une solide compréhension des problèmes de FCV et une expérience de voyage dans des États fragiles sont préférables.**

F. Dispositions administratives

Le consultant sélectionné sera engagé par le Groupe FCV pour une période pouvant aller jusqu’à 120 jours, moyennant des frais à négocier avec le superviseur. Le contrat peut être prolongé s’il y a de bonnes performances. Le consultant rendra compte à un chef d’équipe de travail basé à Washington, DC, États-Unis. Il/elle collaborera étroitement avec la CMU, plus particulièrement avec le point focal GEMS de la CMU qui dirigera la coordination de GEMS dans la CMU, et les collègues du groupe FCV basés à Washington, DC. Le consultant interagira également avec d’autres initiatives de la Banque mondiale telles que l’équipe de soutien opérationnel géospatial (GOST) basée à Washington DC, et avec d’autres équipes pertinentes, selon les besoins.

Le contrat portera sur l’Exercice 2022 (jusqu’au 30 juin 2022). Le consultant sera basé à Brazzaville, République du Congo.

commenter s’inscrire

Veuillez lire attentivement les critères de sélection. Les candidats intéressés doivent envoyer leur curriculum vitae et une lettre de motivation d’une page expliquant comment leur formation et leur expérience professionnelle répondent aux exigences à gems-team@worldbank.org. La ligne d’objet de l’e-mail doit être ” Candidature à un poste GEMS au Congo”. Seuls les candidats retenus seront contactés.

Tagged as: ,