Overview

GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT
Département du développement du secteur financier (PIFD)
DEMANDE D’EXPRESSION D’INTÉRÊT
CONSULTANT INDIVIDUEL – CONSEILLER EN SUIVI ET ÉVALUATION
1. Nous avons le plaisir de vous informer que la Division du développement des marchés de capitaux (PIFD.2,
Groupe de la Banque africaine de développement («BAD») ou la «Banque»)) nécessitera les services d’un
consultant en suivi et évaluation ci-après le «consultant» pour soutenir la
gestion quotidienne du Fonds fiduciaire pour le développement des marchés de capitaux (CMDTF).
2. La durée estimée des services est de douze (12) mois et la date de début estimée est
le 15 mars
2021.
3. L’Appendice 1 contient les Termes de Référence (TDR) décrivant les exigences du service et
la portée de la mission. Si vous êtes intéressé, vous êtes prié d’envoyer un
Curriculum Vitae mis à jour (3 pages maximum) et une lettre de motivation comprenant des commentaires sur
le mandat, la mission proposée et le compte rendu de l’expérience pratique (2 pages maximum).
4. Les critères d’éligibilité, l’établissement d’une liste restreinte et la procédure de sélection doivent être
conformes aux règles et procédures de la Banque pour l’acquisition de services de conseil financés
par le budget des dépenses administratives ou d’investissement. Veuillez noter que l’intérêt exprimé par un
consultant n’implique aucune obligation de la part de la Banque de l’inclure dans la
liste restreinte. Les propositions à soumettre par les consultants seront évaluées sur la base des
critères suivants:
Qualification générale et aptitude à la tâche à exécuter 30 points
Expérience dans la mission spécifique décrite dans le mandat 45 points
Expérience avec les agences internationales de donateurs 15 points
Capacité linguistique 5 points
Connaissance de la région Afrique 5 points
5. Une liste restreinte sera établie à la fin de la longue liste. Seules les propositions obtenant 70 points
ou plus seront prises en considération pour cette mission. Les candidats seront classés et le
consultant le mieux classé sera sélectionné pour ladite mission si ses honoraires sont dans les limites du budget.
6. Le consultant supportera tous ses frais d’assurance et médicaux pendant la durée de ses
services.
7. Si nécessaire, le consultant entreprendra des démarches pour obtenir les visas ou certificats de résidence
requis pour exercer ses fonctions et remplir ses obligations en vertu du présent contrat. La Banque
assistera le consultant dans ces tâches si nécessaire.
8. Les candidats intéressés peuvent obtenir de plus amples informations aux adresses électroniques indiquées au paragraphe 10
pendant les heures de travail de la Banque de 9h00 à 17h00 (heure d’Abidjan).
9. Les candidats intéressés peuvent soumettre leur candidature – dans un seul document au format PDF – au
plus tard le vendredi 26 février 2021 à 17h00 (heure d’Abidjan) aux e-mails mentionnés
au paragraphe 10. Le titre de l’e-mail doit clairement mentionner ‘Consultant S&E pour
CMDTF_ [NOM] ». Les candidatures non conformes à ces directives seront rejetées. Toute
proposition reçue après la date de clôture sera rejetée.
10. Veuillez soumettre votre candidature à:
M. Albin KAKOU a.kakou@afdb.org
Mme Anitha JAOTODY m.jaotody@afdb.org
11. La BAD se réjouit de recevoir votre candidature et vous remercie par avance de votre
intérêt.
ANNEXE 1
TERMES DE RÉFÉRENCE (TDR)
Consultant – Consultant en suivi et évaluation pour le
Fonds fiduciaire pour le développement des marchés des capitaux (CMDTF)
1. INFORMATIONS GÉNÉRALES
LA BANQUE: Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première
institution de développement, promouvant la croissance économique et le progrès social à travers le continent.
Il y a 81 États membres, dont 54 en Afrique (pays membres régionaux). Le
programme de développement de la Banque consiste à fournir un appui financier et technique aux interventions transformatrices
qui réduiront considérablement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. En
plus de fournir des financements, la Banque est la voix de l’Afrique sur les questions économiques, financières et de
développement mondiales – un rôle qui a pris une importance considérable à la lumière de l’
intégration mondiale croissante et des risques interconnectés. Afin de cibler fortement les objectifs de la
stratégie décennale (2013 – 2022) et d’assurer un plus grand impact sur le développement, cinq domaines majeurs – tous
accélérera la livraison pour l’Afrique – ont été identifiés pour augmenter l’impact, à savoir; énergie,
agro-industrie, industrialisation, intégration et amélioration de la qualité de vie des populations
africaines.
LE COMPLEXE: La Vice-présidence pour le secteur privé, les infrastructures et l’industrialisation
(PIVP) est au cœur de la mission de la Banque qui consiste à développer le secteur privé, à améliorer les infrastructures
et à accélérer l’industrialisation. Le PIVP dirige la mise en œuvre de la Haute Priorité 3:
Industrialiser l’Afrique. Les principales fonctions du complexe sont de (i) renforcer l’environnement
propice au développement du secteur privé afin qu’il soit propice à une croissance inclusive et au développement durable,
(ii) soutenir le développement d’infrastructures fiables et durables, y compris le
développement urbain , (iii) mettre un accent renouvelé sur les performances industrielles et commerciales à l’appui de
la transformation structurelle à travers l’Afrique, et (iv) piloter le
programme de développement du secteur financier de la Banque . Le Complexe dirige les opérations non souveraines de la Banque dans ces domaines, ainsi que certaines
opérations souveraines complexes. Le complexe s’appuie sur les connaissances, le cofinancement et les partenariats
pour attirer des capitaux privés et travailler avec les gouvernements pour mettre en œuvre le programme de développement de la Banque.
LE DÉPARTEMENT DE RECRUTEMENT: Le rôle principal du
Département du développement du secteur financier (PIFD) est d’aider les pays membres régionaux (PMR) à accroître la portée, la profondeur,
et l’étendue de leurs systèmes financiers, tout en préservant la stabilité financière. Le Département a
quatre objectifs à long terme: (i) le développement d’un secteur privé dynamique grâce à un accès inclusif des
ménages et des entreprises aux services financiers; (ii) renforcer les acteurs des marchés; (iii)
développer des marchés de capitaux efficaces et (iv) approfondir l’intégration financière régionale. Associé aux
départements PIVP, le Département PIFD est responsable de la mise en œuvre de la
politique et de la stratégie de développement du secteur financier du Groupe de la Banque , vers
des systèmes financiers nationaux et régionaux dynamiques, innovants, robustes et compétitifs, dans les secteurs public et privé des PMR. La
demande d’interventions du secteur financier dans les PMR de la Banque augmente, tout comme
les attentes de résultats tangibles des opérations de la Banque dans le secteur financier.
2. LA POSITION
En novembre 2019, le Conseil d’administration de la BAD a approuvé la création du
Fonds fiduciaire pour le développement des marchés de capitaux («CMDTF») avec un financement initial du Ministère du
commerce extérieur et de la coopération au développement des Pays-Bas et du Ministère des finances de Luxembourg.
L’objectif global de la CMDTF est de soutenir la mise en place de
marchés de capitaux performants, capables de mobiliser et d’allouer efficacement l’épargne pour financer les besoins de crédit des
agents économiques , des ménages et du secteur privé du continent tout en réduisant les coûts d’intermédiation. Cette
sera atteint grâce à deux piliers: (i) Renforcer les environnements
et institutions favorables aux marchés financiers et (ii) Diffuser les connaissances sur les questions qui revêtent une importance stratégique pour le
développement des marchés financiers. Les activités du CMDTF contribueront à (i) mettre à jour
les cadres réglementaires des marchés de capitaux tout en les alignant sur les meilleures pratiques internationales, (ii) améliorer l’
accès aux marchés de capitaux pour les PME et (iii) soutenir le développement de nouveaux produits. La CMDTF
travaillera également sur des produits de connaissance et des événements clés.
Pour atteindre cet objectif, la CMDTF recrute un (1) consultant en suivi et évaluation.
Il / elle soutiendra le Secrétariat de la CMDTF pour mener des activités de S&E et de gestion des connaissances,
rendre compte de la qualité, de la performance et des résultats des projets financés sélectionnés par la Banque
ou par appels à propositions.
3. PORTÉE DES TRAVAUX
Le consultant S&E travaillera au sein du Secrétariat de la CMDTF, sous la supervision du
gestionnaire de tâches de la CMDTF et sous la direction générale du responsable de la
Division du développement des marchés de capitaux (PIFD2). Le consultant contribuera à la mise en œuvre du
programme de travail annuel de la CMDTF 2021 en menant des évaluations moyennement complexes, en surveillant les opérations et en
gérant les résultats du portefeuille dans les domaines couverts par la CMDTF (à savoir le développement des marchés de capitaux, les systèmes financiers, la
sauvegarde de la stabilité financière, l’accès des ménages et des entreprises aux services, approfondissement
intégration financière régionale). Il / elle apportera son assistance dans les domaines suivants:
Soutenir les opérations et la gestion des résultats Diriger les activités de S&E et de gestion des résultats pour les
projets @entry, @implementation et @exit par rapport à des indicateurs spécifiques;
• Développer et maintenir à jour des lignes directrices, des modèles et des manuels de S&E pour les
publics internes et externes;
• Concevoir une solide théorie du changement qui garantit que les projets soutiennent l’objectif global du
CMDTF, y compris les indicateurs pertinents, la base de référence et les cibles, les risques et les mesures d’atténuation;
• S’assurer que les indicateurs de projet pour le cadre de résultats de la CMDTF sont pertinents afin que les résultats puissent être
suivis et agrégés pour la direction et les bailleurs de fonds;
• Diriger et entreprendre une revue de la littérature des systèmes de S&E dans le même secteur qui sont soutenus par
le Fonds, y compris les conceptions et les méthodes;
• Effectuer une surveillance à distance et / ou sur place pour examiner la capacité de surveillance des résultats; Construire des
missions au besoin pour soutenir les entités d’exécution;
• Entreprendre des études de cas d’impact et / ou de base sur le terrain qui démontrent la mise
en œuvre des projets de manière tangible.
• Tenir le Secrétariat de la CMDTF informé de tout retard, défi ou risque pour le bon déroulement
des opérations, en particulier les défis de mise en œuvre et de résultats;
• Mettre à jour le Secrétariat et les gestionnaires de projet sur les meilleures pratiques internationales, les
normes générales de qualité , les processus d’assurance qualité, les outils et les capacités;
• Aider les chefs de projet et les entités d’exécution de projets à faire avancer les projets CMDTF tout au long du
cycle de projet, en particulier dans les domaines de la passation des marchés, de l’exécution des plans de travail, du traitement juridique, des
décaissements et des rapports en collaboration avec les départements concernés de la Banque;
• Contribuer à saisir les leçons tirées des activités de S&E et de gestion des résultats;
• Créer un référentiel des meilleures pratiques largement diffusées pour garantir que les opérations futures
seront améliorées.
Soutenir la gestion du portefeuille et le suivi des résultats
• Contribuer à la croissance du portefeuille CMDTF et déployer le programme de travail annuel CMDTF 2021;
• Diriger les activités de suivi et d’évaluation du portefeuille et de gestion des résultats par rapport à des indicateurs spécifiques; et publier
Rapport de S&E et de gestion des résultats du portefeuille CMDTF (juin 2021);
• S’assurer que les résultats sont suivis en permanence dans l’ensemble du portefeuille et s’assurer que des mesures correctives sont
prises, le cas échéant.
Rapports de S&E
• Fournir un impact et / ou des études de cas qui démontrent l’impact du Fonds de manière tangible;
• Publier le rapport trimestriel de S&E et de gestion des résultats du CMDTF pour le T1 (avril), le T2 (juillet), le
T3 (octobre), le T4 (janvier 2022);
• Soutenir la publication du rapport annuel du CMDTF 2020, y compris la section sur le S&E, la
gestion des résultats et la théorie du changement;
• Soutenir la publication du tableau de bord trimestriel des performances;
• Rédiger un rapport de suivi et d’évaluation et de gestion des résultats sur 11 opérations (une page);
• Surveiller la performance des opérations par rapport au cadre de gestion des résultats du CMDTF;
• Tenir à jour les fichiers et documents de suivi et d’évaluation et de gestion des résultats pour tous les projets;
• Soutenir le Secrétariat lors des réunions avec des rapports de S&E et la diffusion des résultats.
Développement des affaires et partenariat
• Contribuer à positionner la CMDTF comme un innovateur dans l’intégration de la
culture de S&E et de gestion des résultats ;
• S’engager avec les départements concernés de la Banque et d’autres fonds fiduciaires pour partager les expériences de S&E et les
meilleures pratiques;
• Assurer la liaison avec les partenaires internes et externes pour assurer une coordination efficace des projets du CMDTF
avec d’autres activités connexes en cours dans les PMR afin de s’engager dans des communautés de pratique d’évaluation;
• Soutenir l’élaboration des rapports périodiques de S&E et de gestion des résultats
du CMDTF, comme requis par le gestionnaire de tâches du CMDTF;
• Fournir un soutien pour l’organisation d’événements, d’ateliers et de réunions de connaissances;
• Effectuer des recherches et préparer des notes de suivi et d’évaluation et de gestion des résultats selon les besoins du gestionnaire de
tâches du CMDTF ;
• Soutenir l’élaboration du matériel de communication de la CMDTF, y compris des brochures, des communiqués de
presse et des graphiques.
Autre
• Soutenir les affaires courantes du Secrétariat de la CMDTF.
4. PRODUITS LIVRABLES ET RAPPORTS
Le consultant relèvera du gestionnaire de tâches du CMDTF. Les extrants spécifiques à produire au
cours de la mission comprennent:
• Concevoir une théorie solide comprenant l’objectif global du Fonds, les indicateurs pertinents, la base de référence
et les cibles, les risques et les mesures d’atténuation;
• Développer et maintenir à jour des lignes directrices, des modèles et des manuels de S&E pour les
publics internes et externes;
• Projet de rapport trimestriel de S&E et de gestion des résultats du CMDTF pour le premier trimestre (avril 2021), le deuxième trimestre (juillet
2021), le troisième trimestre (octobre 2021) et le quatrième trimestre (janvier 2022);
• Projet de rapport de suivi et d’évaluation du portefeuille du CMDTF et de gestion des résultats;
• Projet de rapport de suivi et d’évaluation des opérations du CMDTF et de gestion des résultats (une page);
• Préparer des publications en ligne sur le S&E du Fonds (LinkedIn, site Web);
• Soutenir l’élaboration de matériel de sensibilisation et de communication, y compris le rapport annuel, la
brochure de la CMDTF, les communiqués de presse et autres;
• Soutenir l’organisation d’événements de sensibilisation occasionnels tels que des ateliers et des conférences;
• Tout autre rapport / mission requis par le Secrétariat de la CMDTF;
• Un rapport d’achèvement à la fin de la mission décrivant tous les livrables réalisés et
les travaux supplémentaires nécessaires.
À la fin de la mission, les résultats du consultant seront évalués sur la base des
critères suivants:
i. Compétence professionnelle
ii. Compétences d’analyse, de raisonnement, d’organisation et de communication
iii. Fiabilité et organisation
iv. Produit
v. Qualité du travail produit.
5. COMPÉTENCES (COMPÉTENCES, EXPÉRIENCE ET CONNAISSANCES)
Les qualifications requises pour cette affectation sont les suivantes:
• Détient au moins une maîtrise ou son équivalent en économie, évaluation du développement,
gestion des connaissances, finance, administration des affaires, sociologie, développement ou autre
domaine lié au développement international. Un certificat / diplôme en évaluation du développement, en
recherche axée sur le développement et / ou en planification, gestion et évaluation de programmes / projets
est un avantage;
• 4 à 5 ans d’expérience professionnelle pertinente en tant qu’évaluateur / chercheur en développement dans la
conception, la conduite, la gestion et la production de rapports d’évaluation / recherche sur le développement et
d’études de gestion des connaissances;
• Connaissance approfondie des méthodes d’évaluation quantitative et / ou qualitative;
• Connaissance approfondie des théories et des pratiques d’évaluation, y compris l’évaluation, la
conception et la mise en œuvre des besoins d’évaluation ;
• Connaissance de la théorie du changement et de la gestion des connaissances; Une
expérience opérationnelle et de terrain avérée dans des programmes de développement serait un atout;
• Bonnes compétences en équipe, jugement professionnel, diplomatie, présentation et maturité;
• Connaissance des domaines opérationnels / politiques, des procédures et des pratiques de la
Banque africaine de développement ou d’autres banques multilatérales de développement et / ou d’autres
agences internationales de développement ;
• Une certaine connaissance opérationnelle des questions de développement international et des théories relatives au S&E
en Afrique;
• Capacité à communiquer efficacement (par écrit et oralement) en anglais ou en français, de préférence avec
une connaissance pratique de l’autre;
• Axé sur le client et les résultats, avec de solides
compétences analytiques et de communication (verbale et écrite);
• Créativité, enthousiasme et capacité à apprendre rapidement de nouveaux concepts et à prendre des initiatives;
• Excellentes compétences en organisation et en gestion du temps; une grande attention aux détails;
• Compétence dans l’utilisation des applications standard de la suite Microsoft Office (Word, Excel, Access
et Power Point, Publisher); la connaissance du système intégré de gestion de documents et / ou
des progiciels d’analyse de données quantitatives et qualitatives est un avantage supplémentaire.
6. DURÉE DE LA MISSION ET RÉMUNÉRATION
La mission commencera à la fin du processus de sélection et à la signature du contrat.
La consultation devrait commencer en mars 2021. Le contrat avec le consultant sélectionné
durera 12 mois, avec possibilité de renouvellement supplémentaire, sur la base de
performances satisfaisantes et de règles pertinentes. Le consultant sélectionné travaillera à distance. La rémunération sera
compétitive et basée sur les qualifications et l’expérience du consultant sélectionné, conformément aux
directives de la Banque sur la rémunération individuelle des consultants.
7. DEMANDE
Le Secrétariat de la CMDTF invite les consultants individuels à indiquer leur intérêt à fournir les
services décrits ci-dessus en soumettant un Curriculum Vitae mis à jour (3 pages maximum) et
une lettre de motivation comprenant des commentaires sur le mandat, la mission proposée et un compte rendu de
l’expérience pratique (2 pages maximum). Les candidatures doivent être transmises dans un seul
fichier PDF uniquement à: M. Albin KAKOU a.kakou@afdb.org, Anitha JAOTODY m.jaotody@afdb.org au
plus tard le vendredi 26 février
2021 à 17h00 (heure d’Abidjan ). Le titre de l’e-mail doit
clairement mentionner «Consultant S&E pour CMDTF_ [NOM]».

Tagged as: ,