Overview

Titre du poste : Chargé des relations extérieures/de la mobilisation des ressources (Consulatnt International)

Niveau : P4

1. Contexte et justification de l’
objet du poste

Dans le contexte du système de gestion des incidents d’urgence sanitaire (IMS) de l’OMS, le titulaire est responsable de l’élaboration et de la mise en œuvre d’une stratégie de mobilisation des ressources pour le pays concerné, conformément à la stratégie de mobilisation de l’OMS et à la stratégie mondiale de relations extérieures de WHE. Il/elle recherche les donateurs existants et potentiels ; projets de propositions, briefings des donateurs, rapports et mises à jour ; assurer le respect des exigences de l’OMS et des donateurs ; couvre les activités globales et quotidiennes pour assurer un financement rapide et durable pour la mise en œuvre efficace des opérations d’urgence et assurer des rapports précis et opportuns. Le titulaire sera affecté aux opérations d’urgence au besoin.

Objectifs du programme et de l’objectif stratégique immédiat
La mission du programme d’urgence sanitaire de l’OMS (le programme) est d’aider les pays et de préparer l’action internationale pour prévenir, se préparer, détecter, réagir rapidement et se remettre des flambées et des situations d’urgence .

Contexte organisationnel (Décrire le rôle individuel du titulaire au sein de l’équipe, en mettant l’accent sur l’environnement de travail à l’intérieur et à l’extérieur de l’organisation)

Relevant du responsable des urgences sanitaires de l’OMS (WHE), sous la direction générale du chef du bureau de pays de l’OMS et en étroite collaboration avec ses homologues du bureau régional et du respectif, le titulaire est responsable de l’ élaboration d’un plan de mobilisation des ressources et de gestion des subventions requises. financer les activités de prévention, de préparation, de relèvement et de réponse aux situations d’urgence dans le pays. Cela impliquera la construction et la promotion de partenariats solides avec tous les acteurs concernés, y compris les États membres, les donateurs aux niveaux nationaux, régionaux et mondiaux, le cluster santé, d’autres agences des Nations Unies, etc. afin d’identifier et de créer des opportunités de mobilisation de ressources. Le responsable titulaire d’un partenariat avec les techniques supervisant le programme et le personnel administratif pour assurer l’utilisation et la communication adéquates des fonds conformément aux exigences des donateurs. En tant que membre du réseau mondial de relations extérieures de WHE, il/elle travaillera en étroite collaboration avec les responsables de la mobilisation des ressources, de la planification, de la communication et du plaidoyer aux trois niveaux de l’Organisation pour atteindre des objectifs communs et ainsi contribuer à la prestation de services externes mondiaux WHE. relationnelle stratégique.

Pendant le déploiement, le lieu d’affectation peut changer et les tâches peuvent être modifiées en fonction des besoins techniques du programme.

Résumé des tâches attribuées (Décrivez ce le titulaire doit faire pour atteindre les principaux objectifs ; inclure les principales réalisations attendues) :

1. Développer une stratégie de mobilisation des ressources flexible et innovante pour assurer un financement durable pour le travail de WHE au niveau des pays. En coordination avec les responsables techniques concernés, rédiger des documents d’information pour les donateurs, des propositions de financement et d’autres documents d’appel de l’OMS et des Nations Unies ; être utilisé comme outil de plaidoyer et de collecte de fonds.
2. Identifier et établir des partenariats avec les principaux donateurs humanitaires dans le pays (en consultation avec les équipes de mobilisation des ressources du siège et du bureau régional). Représenter l’OMS aux réunions de coordination des donateurs ; contributeur de manière proactive aux négociations pour les accords rapides avec les donateurs.
3. Rechercher les intérêts et les exigences des principaux donateurs et autres sources de financement pour le pays, identifier les tendances ainsi que les opportunités et les risques et positionner WHE comme il convient, en consultation avec le siège.
4. Superviser l’ensemble des activités liées à la mobilisation des ressources, à la gestion des subventions, à l’analyse des besoins et des lacunes en matière de financement et au processus de gestion des bourses au niveau du bureau de pays. Maintenir les calendriers et les jalons du projet ; analyser les informations sur les activités du projet et suivre les progrès vers les objectifs à l’aide de diverses bases de données de gestion de projet.
5. Travailler en étroite collaboration avec le siège et les points focaux pertinents du bureau régional, selon les besoins, pour assurer l’élaboration de propositions de financement stratégique, de subventions, d’accords avec les donateurs et d’autres activités de relations extérieures . Fournir une expertise technique et des conseils en matière de mobilisation de ressources au personnel au niveau du bureau de pays.
6. Soutenir la gestion de plusieurs projets tout au long du cycle de vie du projet : surveiller le taux de mise en œuvre et les délais de rapport et s’assurer que les activités et les dépenses sont alignées sur les termes et conditions définis dans les accords des donateurs individuels ; travailler en étroite collaboration avec les achats, la logistique, les ressources humaines et le personnel technique pour surveiller la mise en œuvre globale des projets d’urgence.
7. Assurer la liaison et établir des partenariats avec les représentants locaux d’OCHA ou d’autres agences de coordination dans le pays pour s’assurer que l’OMS participe aux activités de mobilisation des ressources à l’échelle du système organisé par l’OCHA et qu’elle s’engage efficacement avec le personnel du CERF et des fonds communs au niveau national pour obtenir un financement de ces sources.
8. En coordination avec le responsable de la communication et du plaidoyer, utiliser efficacement les produits de communication pour informer les donateurs sur les stratégies du secteur de la santé et de l’OMS et travailler pour encourager à financer la réponse globale du secteur de la santé aux populations répond aux plans et propositions stratégiques de l’OMS.
9. Exécuter toute autre tâche liée à une situation d’urgence, tel que requis par le superviseur fonctionnel.

2. Profil de recrutement

Compétences : génériques  Décrivez les  compétences de
base, de gestion ou de leadership requis. (Voir le modèle de compétences de l’OMS. Liste par ordre de priorité, en commençant par les plus importantes)

1. Travail d’équipe ;
2. Respecter et promouvoir les différences individuelles et culturelles ;
3. Communication ;
4. Assurer l’utilisation efficace des ressources.
5. Promouvoir la position de l’OMS en tant que chef de file en matière de santé.
6. Créer un environnement stimulant et motivant

Connaissances et compétences fonctionnelles

Décrire les connaissances essentielles et les compétences spécifiques au poste

• Solides compétences interpersonnelles, de représentation et d’organisation, avec une capacité avérée à faciliter et à renforcer l’implication et la collaboration d’un large éventail de partenaires internes et externes.
• Succès démontré dans la mobilisation des ressources, y compris la capacité à conceptualiser des stratégies et des approches de mobilisation de ressources et à parvenir à un consensus avec les donateurs et les partenaires.
• Intégrité, tact et discrétion.
• Capacité de travailler et d’atteindre des objectifs sous pression.
• Bonne compréhension de l’impact des urgences et des crises sur le développement social et économique, et de son fardeau sur les populations.
• Capacité à « sortir des sentiers battus » et à faire des propositions innovantes en matière de mobilisation de ressources.
• Une bonne connaissance du mandat et des objectifs de l’OMS dans le contexte de la gestion des incidents d’urgence est un atout.

Diplôme d’études

Essentiel
Diplôme universitaire du niveau de la maîtrise ou supérieur en sciences sociales, relations internationales, sciences politiques, communications, marketing, gestion, comptabilité économique, gestion financière, administration des affaires ou publique d’un institut accrédité/reconnu.
Souhaitable
Études spécifiques sur la mobilisation des ressources, la communication, études sur le développement et/ou le travail humanitaire. Formation à l’intelligence des donateurs, à la rédaction de propositions et à la gestion générale de projet.
Vivre

Essentiel
• Au moins sept ans d’expérience pertinente, au niveau national et international, dans la mobilisation de ressources, les relations extérieures et/ou la gestion de subventions. Réalisations documentées dans les activités de collecte de fonds, dont une partie pour soutenir les activités de réponse et de relèvement en cas d’urgence humanitaire ou d’épidémie.
• Expérience avérée dans la rédaction de propositions de mobilisation de ressources, de rapports de donateurs et de documents connexes.
Souhaitable
Expérience de travail préalable avec l’OMS/ONU, les partenaires du cluster santé ou avec une organisation internationale non gouvernementale ou humanitaire reconnue.

3. Utilisation des compétences linguistiques

Excellente connaissance de l’anglais ou du français (selon le pays d’affectation). La connaissance pratique d’une autre langue officielle de l’OMS serait un atout.

Autres compétences (p. ex. informatique)
Excellente connaissance des applications Microsoft Office.

Tagged as: ,