Connaissances en informatique: Comment rattraper le retard?…

Connaissances en informatique: Comment rattraper le retard et augmenter ses chances?

Cet article a été publié sur le site de Monster, l’un des plus grands site de recrutement au monde, sous le titre: “Acquérir des compétences en informatique quand on est un travailleur plus âgé”. Nous l’avons emprunté pour vous.  Beaucoup de professionnels d’âge avancé se lancent dans de nouveaux défis professionnels. Nous en connaissons beaucoup sur Kaleta qui aimeraient embrasser une carrière de consultant, après leur retraite. C’est à ceux-là que nous destinons cette publication. Avoir des compétences en informatique de nos jours peut être un atout incontournable pour s’imposer.

Gigabyte et Google sont entrés dans le vocabulaire populaire, mais tout le monde n’utilise pas ces termes avec l’aisance de Bill Gates ou du créateur de Facebook. Les travailleurs plus âgés en particulier, peuvent voir leur carrière entravée par un manque de connaissances en informatique. Tout comme l’anglais dans certains domaines.

Un large spectre de secteurs considèrent désormais les compétences informatiques comme un prérequis indispensable pour tout employé de bureau, du simple réceptionniste aux cadres supérieurs. Et si de nombreux travailleurs ont adhéré à la révolution informatique, d’autres n’ont pas pris le temps d’acquérir ces compétences et se retrouvent confrontés à un marché du travail bouleversé. Après un licenciement ou lorsqu’ils tentent de revenir sur le marché du travail, ces compétences deviennent indispensables.

« Les personnes qui ne possèdent pas ces compétences se tirent une balle dans le pied, » explique Linsey Levine, conseillère en carrière chez CareerCounsel.

« Les travailleurs plus âgés qui avouent avoir “peur des ordinateurs” ou disent qu’ils sont “de la vieille école” s’attirent des problèmes, » ajoute Don Sutaria, fondateur et président de CareerQuest, un cabinet de coaching professionnel. « Cela sonne comme la fin de leur carrière, » met-il en garde.

C’est donc une mauvaise nouvelle pour les travailleurs plus âgés qui détalent à la vue d’une souris, du moins une souris d’ordinateur dans ce cas-ci.

Comme une bonne nouvelle, les ordinateurs sont plus faciles à utiliser de nos jours. Il est possible d’accéder à une multitude de formations sur le sujet et il n’est pas nécessaire de devenir un génie informatique pour prospérer dans le monde du travail actuel.

Surmonter sa peur

« La première chose à faire est de se débarrasser de ses craintes. » conseille Sutaria.

Selon Linsey Levine, l’attitude d’une personne à l’égard de l’acquisition de nouvelles compétences professionnelles constitue fréquemment un obstacle majeur. Certains travailleurs plus âgés, surtout ceux qui ont travaillé pour une entreprise pendant de nombreuses années, peuvent en effet penser que c’est à l’employeur qu’incombe la responsabilité d’organiser des formations.

« Je vois parfois chez les travailleurs plus âgés une attitude de “je n’avais pas besoin de connaître cela avant, je ne vois pas pourquoi je devrais me former maintenant”. » explique Levine. « S’ils veulent continuer à travailler, ce n’est pas la bonne attitude à adopter. Il est de leur propre responsabilité de mettre à jour leurs compétences. »

Quelles compétences acquérir ?

Les travailleurs souhaitant acquérir des connaissances en informatique devraient se concentrer sur :

  • Les compétences de base, comme utiliser une souris, taper sur un clavier et savoir s’y retrouver dans les systèmes de fichiers et les menus.
  • Les programmes de la suite Microsoft Office, avec une attention particulière sur Word, Excel et PowerPoint, plus ou moins dans cet ordre-là.
  • Les compétences essentielles liées à Internet, comme la rédaction et l’envoi d’e-mails, la navigation et la recherche sur Internet.

Par quoi commencer?

Recruter un fils, une fille, un petit-fils ou un ami pour vous emmener dans une bibliothèque ou dans tout autre lieu disposant d’un accès gratuit à un ordinateur est une solution. À ce stade, l’idée n’est pas nécessairement de devenir un expert dans des tâches spécifiques, mais d’apprendre que vous ne casserez pas un ordinateur en l’utilisant, comme le souligne Sutaria, et ainsi vaincre la peur associée à ces machines.

Jenna Gausman, conseillère de carrière chez Kerwin and Associates, recommande aux travailleurs qui ne sont pas sûrs de leurs compétences de visiter une agence d’intérim pour faire un test de connaissances en informatique. « C’est un excellent moyen de déterminer quelles compétences vous possédez et lesquelles vous font défaut, juste pour vous faire vous-même une idée de votre niveau », explique-t-elle.

Les conseillers de carrière vous indiqueront le nombre impressionnant de ressources vers qui vous pouvez vous tourner pour développer vos compétences en informatique, beaucoup d’entre elles étant gratuites.

Les ressources à privilégier sont : amis et proches, bibliothèques, centres pour personnes âgées, centres d’apprentissage, cours pour adultes ou programmes de formation continue et tutoriels en ligne.

Les bibliothèques sont souvent un excellent point de départ, car elles mettent généralement des ordinateurs à la disposition de leurs visiteurs et peuvent même offrir des cours d’informatique sommaires, ou peuvent au moins vous rediriger vers les meilleures solutions locales.

Quand vous commencerez votre apprentissage, il est essentiel que vous vous exerciez régulièrement. « Si vous n’utilisez pas ces compétences, vous ne les acquerrez pas vraiment, » explique Gausman. « Vous devez utiliser un ordinateur tous les jours. »

Mettre ses nouvelles compétences au service des autres

Et pour que vous puissiez exploiter vos compétences sur le marché du travail actuel, il faut penser à gagner de l’expérience et à produire des preuves de votre savoir-faire. Travailler comme bénévole pour une école ou une organisation communautaire, en entrant par exemple simplement des noms dans une liste de diffusion ou en rédigeant un bulletin d’information, vous apportera expérience et crédibilité, en plus de renforcer votre confiance en vous.

Exceller dans l’art d’utiliser un ordinateur peut également aider les travailleurs plus âgés à se présenter comme des personnes qui aiment apprendre. « Cela donne aux autres l’impression qu’ils sont prêts à tout pour développer leur carrière et qu’ils sont capables de s’adapter. » conclut-elle.

Source: Monster.com

Spread the love

Conseils Carrière, Gestion de Carrière